Retour ACCUEIL

 

13 février 2016

 

Bureau National du 13 février 2016

sur les questions internationales :

 

 

 

Compte-rendu de la discussion

Une riche discussion  a suivi le rapport introductif. Extraits :

*Une camarade souligne que nous devons aborder toutes les questions de fond sur la situation internationale et répondre aux questions qui sont posées, par exemple : les « migrants ».

*Un camarade marque son accord avec le rapport qui pose bien les grandes questions politiques.

Concernant l’Amérique Latine, il indique qu’il est important de ne pas mettre sur le même plan le Brésil, le Venezuela… Les processus ne sont pas les mêmes.

La péninsule Coréenne – Corée du Sud et Corée du Nord- est un enjeu stratégique pour les USA et l’Union Européenne.

*Un camarade souligne que chaque événement est lié à ce qui se passe dans le monde, à des rapports de forces internationaux. La politique de guerre est inhérente à l’existence du capitalisme lui – même. Par exemple, l’existence de millions de réfugiés est la conséquence dramatique d’une guerre criminelle entre puissances impérialistes pour la domination de tout le Moyen – Orient et au-delà.

*Un camarade invite à bien diffuser le rapport du BN et à discuter largement des questions qui y sont abordées.

Une rencontre avec des jeunes a fait ressortir combien ils sont attachés à la question de la paix dans le monde. Montrons bien que c’est le système capitaliste lui-même qui génère cette situation de tensions et de guerres.

*Un camarade souligne qu’à propos de la guerre et son rapport direct avec le mode de production capitaliste, il y a beaucoup de confusion dans les esprits. Par exemple sur la nature des interventions actuelles (celle au Moyen – Orient par exemple). Nous avons un grand travail d’explications à fournir sur cette question.

Les impérialistes sont dans la guerre pour le partage du monde. 130 pays ont des troupes à l’étranger et sont impliqués dans les conflits.

Ces guerres peuvent déboucher sur un conflit mondial.

Notre Parti est du côté des peuples.

Il rappelle qu’en France, le budget militaire est en hausse chaque année et que chaque jour 1 million d’euros est affecté à la guerre, pris sur les autres budgets, sur les besoins essentiels du peuple et du pays.

Il faut dénoncer la politique de la France en Afrique qui veut placer dans certains de ces pays les dirigeants qui lui conviennent (ex. en Côte d’Ivoire).

*Une camarade indique qu’on a besoin de comprendre ce qui se passe dans le monde pour agir dans notre pays.

Des bouleversements ont lieu dans le monde mais la lutte des classes reste plus que jamais le moteur de l’histoire.

Quand on voit les formidables progrès scientifiques, techniques, les horizons qu’ils peuvent ouvrir au monde et qu’on voit en même temps l’exploitation, la misère, les inégalités, les guerres, ces milliers d’enfants qui meurent en fuyant leur pays ravagé par une guerre entre capitalistes, on mesure, que le capitalisme dont le but est le profit maximum y compris par la guerre, ne peut pas assurer le développement de l’humanité, au contraire.

Développons l’idée que seule la révolution abattra le capitalisme, qu’elle seule peut changer fondamentalement les choses pour les peuples. C’est le rôle de notre parti révolutionnaire.

*Un camarade revient sur le développement inégal du capitalisme et la concurrence capitaliste. Pour imposer leur point de vue, les médias donnent une image complétement faussée des événements.

Nous devons analyser, nous exprimer en prenant en compte à chaque fois les intérêts de la classe ouvrière et du peuple.

*Un camarade affirme à son tour que nous devons en permanence donner une analyse sur ce qu’est le monde réel. C’est le contraire  de l’image faussée que les médias nous livrent.

Dénonçons les forces impérialistes, leurs objectifs et mettons en avant les forces qui les combattent. Une course aux armements se développe dans tous les pays impérialistes.

*Un camarade constate  qu’on présente la mondialisation capitaliste comme une évidence à laquelle on ne peut échapper. C’est en son nom que dans les grandes entreprises on nous présente les délocalisations comme inéluctables.

Les grandes sociétés multinationales sont plus puissantes que les Etats, elles les dirigent.

Dans la concurrence capitaliste mondiale la question de l’exploitation des ressources naturelles, par ex. en Artique, l’utilisation des routes maritimes, sont d’énormes enjeux pour lesquels les puissances capitalistes s’affrontent de plus en plus durement.

La question du système capitaliste doit être posée.

*Un camarade rappelle que le prix du pétrole est très bas, il est aujourd’hui inférieur à celui de la bière !

Le Secrétaire national de notre Parti Tonio Sanchez a conclu cette réunion

Elle nous a permis de faire le point sur cette question importante qui fait partie de notre quotidien : la situation dans le monde.

Nous allons diffuser le rapport d’aujourd’hui, faire que les camarades discutent partout de cette question.

Nous allons encore améliorer notre expression, faire mieux connaître nos analyses sur chaque événement dans le monde, comme nous nous exprimons en permanence sur la situation en France.

Nous avons décidé de développer plus fort notre activité pour la paix qui est une question décisive

Nous avons beaucoup de travail devant nous, développons-le

Pour contribuer à la lutte anticapitaliste dans le monde, Notre travail premier est de développer partout notre activité, notre influence politique, de renforcer notre Parti dans tout le pays.

Nous continuerons à manifester notre solidarité avec toutes les forces qui luttent dans le monde.

Nous continuerons à avoir des rencontres avec les Partis d’autres pays qui ont le même objectif que nous.

En 2017, auront lieu l’élection Présidentielle et les élections législatives. Ce sont deux échéances politiques primordiales dans laquelle notre parti sera pleinement engagé.

En Octobre 2017, nous célébrerons le 100ème anniversaire de la Révolution Socialiste d’Octobre en Russie. Le Bureau National appelle notre Parti à assurer le succès d’une grande initiative nationale à la hauteur de cet événement.

 

 

 

 

Lire, enregistrer et/ou imprimer ce document au format PDF (3 pages) 

 

Envoyer ce document à un(e) ami(e)

Haut de Page

http://www.sitecommunistes.org