Si une page comporte des caractères illisibles, cliquer sur ce lien

 

COMMUNISTES

 

 

Retour à l’accueil

 

N°543 Semaine du 15 au 21 janvier 2018           

 

 

 

 

« Pays de Merde » et politique impérialiste des USA


 

Lire

Egalement

 

 

 

 

Un Président aux ordres du Capital

 

 

 

Et

 

 

 

 

 

Catalogne : deux nationalismes

pour une même politique anti-sociale

 

 

 

 

Et

 

 

 

 

 

Les néo-nazis dans le gouvernement autrichien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les propos du président des USA sur l'immigration en provenance des « pays de merde » ont justement soulevé un tollé parmi les pays africains, des caraïbes et d'Amérique Latine. Tous réclament des excuses et exigent : « une rétraction » au président américain.

Nous partageons cette indignation et affirmons notre solidarité à tous les peuples que Trump insulte ainsi sans vergogne, alimentant le racisme et la xénophobie. Ces propos « abjects et répugnants », ainsi que les a qualifié un sénateur républicain ne sont pas fortuits, ils visent tout particulièrement l'immigration économique en provenance de pays pauvres. Ils sont en rapport avec la fermeture de la frontière avec le Mexique et visent à déstabiliser encore plus la situation économique et sociale des immigrés déjà en position de grande précarité.

Mais au-delà de l'aspect injurieux des propos de Trump, il faut rappeler que les USA et leurs dirigeants n'ont jamais fait « dans la dentelle » pour asseoir leur domination régionale et mondiale. Trump ne fait que l'exprimer brutalement. Du génocide des amérindiens en passant par les expéditions contre Cuba, des coups d'états fomentés en Amérique latine, en Iran..., du largage de deux bombes atomiques contre Hiroshima et Nagasaki, des massacres contre les peuples coréen, vietnamien...des interventions meurtrières en Irak, en Syrie, en Libye...Les crimes de l'impérialisme américain pour la domination du monde se comptent par millions. L'ont-ils fait poliment ?

Aujourd'hui, quand la position de domination des USA est contestée par des puissances émergentes qui veulent participer au festin impérialiste, le ton devient plus dur et moins policé car il s'agit de préparer le peuple américain à un affrontement d'une plus grande ampleur encore. La brutalité de l'impérialisme, et pas seulement dans les propos, traduit la montée des affrontements au sein de l'impérialisme pour le repartage du Monde.   

 

 

 

http://www.sitecommunistes.org

 

 

Lire

Egalement

 

 

Comité National du 9 décembre 2017 - rapport

 

 

Et

 

 

 

Comité National du 23 septembre 2017 - discussion

 

 

Et

 

 

 

TRACT DE 11 /2017

 

 

Et

 

 

 

Bureau National du 18 octobre 2017 - rapport

 


 

Solidarité et action avec le peuple palestinien

 

La politique Africaine de la France - rapport

 

Guerre déclarée au SMIC et à tous les salaires

 

Macron livre le système de santé au capitalisme

 

Quelle égalité pour les femmes ?