frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Rubrique internationale: Palestine. Adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN. Visite de Blinken en Afrique

N° 781 10/08/2022 Palestine. Adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN. Visite de Blinken en Afrique. 

Palestine:

L'agression dite préventive à laquelle s'est livré Israël contre la bande de Gaza, n'est que la niéme guerre menée par cet État d'apartheid contre le peuple palestinien. Rappelons nous de 2008, 2012, 2014 et 2021. Chaque fois, c'est le peuple gazaouie qui trinque et pleure ses morts, tandis que les conditions matérielles de vie sont de plus en plus précaires dans cette prison à ciel ouvert où s'entassent 2,5 millions d'habitants pour qui l'accès à la nourriture, aux soins, à l'éducation, à l'eau et à l'électricité dépend du « bon vouloir » d’Israël, tandis qu’une part importante de la population est au chômage. L'enfermement de Gaza peut-il être qualifié autrement que de camp de concentration d'une population dont le sort est entièrement au main de l'occupant! Mais où sont les moralistes, les donneurs de leçons démocratiques, les États qui se gargarisent d'être les gardiens de la démocratie partout dans le monde...sauf que là, ils ferment les yeux! L'éditorial du journal le Monde du 7 août souligne cet état de fait :" Ce nouvel accès de violence, toujours plus coûteux en vies palestiniennes (plus de quarante en trois jours, dont des enfants, selon les Palestiniens), a suscité, comme les précédents et comme ceux qui suivront immanquablement, les mêmes communiqués laconiques. Nul doute que les chancelleries s’empresseront d’oublier Gaza une fois que les armes se seront tues."

palestine aout
Hélas, le silence ne se limite pas à Gaza. La politique d’expulsion en cours dans les quartiers orientaux de Jérusalem, les violences perpétrées par les colons israéliens de Cisjordanie, fin mai le Bureau de la coordination des affaires humanitaire des Nations unies rapportait que 2 palestiniens avaient été tués et 71 blessés par des colons depuis janvier, « 2022 est la pire année », comme la décision de transfert forcé d’un millier de Palestiniens du sud d’Hébron ne suscitent aucune réaction des chancelleries. Mieux en France une virulente campagne est menée contre ceux qui dénoncent ces réalités, celle d'un état d'apartheid. Toute critique de la politique de l'État d'Israël est devenu un délit d'antisémitisme!
Mais ce silence porte de graves désillusions à venir. Israël par sa politique de force enterre la solution à deux États, pourtant reconnus comme un droit pour les palestiniens. Qu'adviendra-t-il quand il l'aura vidé de toute substance? Cette situation politique est perçue de manière minoritaire par la population juive israélienne et seuls, mais avec courage, les communistes israéliens s'opposent à la guerre et à l'asservissement du peuple palestinien. Lors d'une manifestation pour protester contre l'agression, le secrétaire général du Parti communiste d'Israël a dit : "Arrêtez l'attaque sur Gaza ! Continuer la guerre contre Gaza ne fera qu'augmenter les souffrances et les pertes. Un cessez-le-feu immédiat est nécessaire – ceux qui ont commencé [la guerre] par une décision politique devraient y mettre fin par une décision politique. Seule une solution diplomatique et la fin de l'occupation et du siège apporteront une véritable sécurité ".
Notre parti condamne fermement l'attaque contre le peuple palestinien et l'assure de son soutien. La France doit rompre ses relations diplomatiques avec Israël et exiger le droit à un État pour le peuple palestinien, ainsi que son droit au retour.

Adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN
La question de l'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'OTAN(1) a été soumise au parlement français le 2 août, après que le sénat ait ratifié cette demande le 21 juillet par 323 voix pour et 17 contre. Le vote du parlement a été de 209 voix pour (LREM et ses alliés, LR, PS et EELV) , 59 contre (LFI et 3 députés communistes du groupe GDR) et 46 abstentions (RN et 2 députés du groupe GDR). 287 députés n'ont pas pris part au vote(2) . Ainsi, sur une question décisive celle de la stratégie de défense, s'est trouvé une large majorité pour donner le feu vert à l'élargissement de l'alliance impérialiste, dominée par les États-Unis et garante de ses intérêts en Europe et dans le monde, qu'est l'OTAN. Avec ces adhésions, quasiment tous les pays de l'Union Européenne(3) sont maintenant membres de l'OTAN dont la frontière jouxte celle de la Fédération de Russie sur des milliers de kilomètres. Autant dire que l'UE a décidé de constituer le pôle européen de l'OTAN, soumettant sa sécurité aux décisions et à la politique des USA. La position pro-OTAN du PS et des écologistes d'EELV nous rappelle que la social-démocratie dès la création de l'alliance en 1949 a soutenu cette organisation impérialiste chargée de combattre l'URSS, aujourd'hui elle renouvelle son engagement à la remorque des États-Unis dans les conflits qu'ils mènent au sein du système impérialiste pour maintenir leur domination. Le parti américain n'a donc pas changé de visage dans notre pays!
Pour notre part, nous avons toujours et clairement condamné la constitution et l'existence de pactes militaires dont la fonction est de protéger les intérêts des multinationales de par le monde en soumettant les peuples aux diktats des puissances impérialistes dominantes. Il ne peut y avoir de véritable changement de société, sans une politique d'indépendance nationale et de paix. C'est pourquoi, nous exigeons la dissolution de tous les pactes impérialistes et donc celui de l'OTAN qui nous a déjà entraîné dans des guerres en Yougoslavie, en Libye, en Afghanistan.

(1)Au total, déjà 20 États ont donnée leur feu vert pour l'adhésion sur les 30 que compte l'alliance.
(2)On peut légitimement se poser la question sur le sens d'une telle absence des députés dans un vote éminemment politique et qui engage la stratégie de défense nationale de la France
(3)21 États de l’Union européenne en sont membres : Allemagne, Belgique, Bulgarie, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, France, Grèce, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République tchèque, Roumanie, Slovaquie , Slovénie. S’y ajoutent 7 autres pays situés en Europe : Albanie, Islande, Macédoine du Nord, Monténégro, Norvège, Royaume-Uni, Turquie.

Visite de Blinken en Afrique
Après Lavrov et Macron, c'est le secrétaire d'état des États-Unis A. Blinken qui est en tournée en Afrique en commençant par l'Afrique du Sud. Cette visite sera prolongée en République Démocratique du Congo et enfin au Rwanda. Sous la présidence de D. Trump, Les États-Unis ont quelque peu délaissé l'Afrique tandis que la Chine y est très active ainsi que la Russie(4) . Pour autant, la Politique américaine ne part pas de rien, ainsi avec l'Afrique du Sud, les échanges commerciaux se sont approfondis passant de 14 milliards en 2010 à 21 milliards de dollars en 2021. Il en va de même dans d'autres pays du continent et la réorientation de la politique africaine de l'administration démocrate devrait accentuer la tendance à une présence américaine plus soutenue. Un autre aspect de la visite de A. Blinken, c'est le positionnement de nombres de pays africains dans le conflit ukrainien. Ainsi, par exemple, l'Afrique du Sud membre des BRICS(5) a gardé une certaine distance dans ce conflit et dans les sanctions imposées par l'occident à la Russie. Les visites si rapprochées de E. Macron, S. Lavrov et A. Blinken sont bien la marque que les concurrences entre las puissances capitalistes s'exacerbent et tout particulièrement sur un continent riche en perspectives de développement pour les multinationales.

(4)https://www.sitecommunistes.org/index.php/monde/afrique/1957-macron-en-afrique-terrain-important-de-l-affrontement-imperialiste
(5)Groupement de pays au sein d'une alliance économique (Brésil, Russie, Chine et Afrique du Sud)