frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Étendre la lutte pour gagner le retrait de la réforme capitaliste et sur les revendications.
Ils auront tout fait pour diviser les travailleurs, tout utilisé pour empêcher la lutte pendant les fêtes de fin d’année. L’opération CFDT–UNSA a fait flop, tous les jours la propagande médiatique au service du pouvoir et maîtrisée par les multinationales répète la même chose: « les usagers pris en otage », le « taux de grévistes en baisse », les « concessions » du gouvernement… bref, à les entendre, il n’y aurait plus de raison à refuser une réforme de la retraite « juste et équitable » !!
Président,Medef, syndicats réformistes, ministres, députés, élus locaux du pouvoir et de ses soutiens, tous les médias sont mobilisés pour dénigrer, détourner, casser, diviser, mais rien n’y fait.
Le mouvement social s’est poursuivi pendant les fêtes et aujourd’hui il s’étend à de nombreuses professions.
Les fédérations CGT de la fonction publique, des transports, de la métallurgie, de l’agroalimentaire, de la construction, de l’énergie, des ports et docks, de La Poste, des services publics, du commerce, de la chimie etc., des organisations de chômeurs, de la jeunesse, appellent toutes à amplifier les grèves et les manifestations partout en France.
Le mouvement est soutenu par une forte majorité de la population. Cette semaine, l’initiative interprofessionnelle de grève et manifestation du 9 janvier s’annonce puissante.

Il n’y avait rien à attendre des vœux présidentiel et c’est bien ce qui s’est passé. Dans son intervention du 31 décembre, Macron a répété les exigences du capital : travaillez plus et taisez- vous ! Le reste ne fut qu’un long alignement d’engagements à continuer cette politique qui heurte aujourd’hui de plein fouet les salariés. Il n’y a donc rien à attendre de tout cela. Seule la lutte, sa puissance et sa détermination, sera le facteur décisif.

Malgré le déchaînement médiatique contre le mouvement des travailleurs pour le retrait de la réforme capitaliste de la retraite, pour les salaires, l’emploi, le développement des services publics, de l’hôpital, des transports, de l’énergie, les luttes se poursuivent et se développent partout en France.
Dans toutes les régions des initiatives multiples se déroulent et sont prévues pendant toute la période des fêtes.

Orange, nous bloque l’envoi de notre hebdo en s’appuyant sur le règlement européen de la protection des données. Avec ce règlement on aboutit à une censure politique.
Le pouvoir censure notre politique anticapitaliste, il tente la disparition pure et simple de nos publications, cette restriction est liée aux mobilisations en cours.
C’est l’expression de la surenchère autoritaire du gouvernement : après la loi "anticasseurs" votée à l’Assemblée, les lois votées contre le "terrorisme", toutes basculent progressivement dans le droit commun avec un effet « tache d’huile » pour museler la contestation sociale.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche