Gantry 5

 

Le 7 février, devant les stagiaires de la 27éme promotion de l’école de guerre, Macron a posé les bases de la stratégie de défense et de dissuasion de la France. Le choix n’est pas fortuit, il renvoie à l’intervention du Général de Gaulle qui : « aux premiers jours de la Vème République, dans un discours resté fameux, ...avait annoncé le 3 novembre 1959, il y a maintenant 60 ans, la création de ce qu’il avait alors appelé la « force de frappe » . Le discours de Macron se veut fondateur d’une stratégie dans son temps.

C’est bien l’armée rouge de l’URSS qui a libéré le camp d’extermination d’Auschwitz. Plus généralement, c’est bien l’URSS qui a porté les coups principaux qui ont mené l’armée de l ‘Allemagne nazie à la capitulation en 1945 et qui ont permis de mettre un terme à la politique criminelle de ses dirigeants.

C’est en 2016 que le référendum consacré au maintien au nom du Royaume Uni dans l’Union Européenne (UE) a eu lieu. Si le non l’a emporté, conjuguant un mécontentement populaire certain face à la politique de liquidation des conquêtes sociales de la classe ouvrière et la volonté d’une fraction importante de la grande bourgeoisie anglaise de se dégager des contraintes européennes propres à entraver ses ambitions de se ranger plus encore sous la houlette des USA, jamais il n’a été question de s’attaquer à la domination du capital.

     Le Parti Communiste de Grèce a organisé une rencontre de partis communistes et ouvriers d’Europe le 9 décembre à Bruxelles. Cette rencontre avait pour thème : Les partis communistes et ouvriers contre l’anti-communisme et la falsification de l’histoire, pour le regroupement du mouvement ouvrier comme une condition de la lutte pour abattre la barbarie capitaliste, pour le socialisme. Nous publions la contribution de notre parti à cette rencontre.

Contribution du Parti Révolutionnaire COMMUNISTES, France

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche