frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Ukraine: après les visites de Macron à Moscou et Kiev, pas de progrès significatifs.

755-09/02/2022 La visite du président français E. Macron en Russie où il a rencontré longuement le président V. Poutine, puis à Kiev avec V. Zelensky et enfin à Berlin où a eu lieu une rencontre à trois: France, Allemagne et Pologne n'a pas fondamentalement changé les données de la crise.

Ces rencontres ont semblé redonner aux pays européens de l'OTAN une marge de manœuvre dans le règlement du conflit en remettant dans le calendrier diplomatique le format Normandie(1) pour ressusciter les accords de Minsk de 2014 (accord de cessez le feu et mesures en faveur de l'autonomie du Donbass) Cependant, il aura fallu 8 années pour que l'on reparle des accords de Minsk profondément enfouis sous le non-respect par l'Ukraine, avec la complicité de la France et de l'Allemagne,. De plus, si les enjeux économiques et énergétiques rendent plus prudents certains états européens dont l'Allemagne, ce sont bel et bien les USA qui sont à la manœuvre dans la confrontation avec la Russie par Ukraine interposée et qui attisent avec leurs alliés britanniques et européens la montée de la tension.
Dans le même temps où se tenaient les rencontres de Moscou et Kiev, le Chancelier allemand Olaf Scholz était à Washington pour rencontre J. Biden. Le président US n'a pas manqué de souligner le rôle majeur des USA, leur renforcement militaire en Europe de l'Est et leur volonté de mettre fin au gazoduc Stream 2 qui doit assurer les futures livraisons de gaz russe à l'Allemagne. Il est vrai que les USA ont un vrai intérêt commercial dans l'affaire puisqu'il ont du Gaz Naturel Liquéfié à proposer comme alternative partielle à une possible rupture des approvisionnements russes qui seraient une conséquence de l'augmentation de la tension en Ukraine.
De leur point de vue, les dirigeants russes, s'ils ne sous-estiment pas l'intérêt de leurs relations avec les pays européens, soulignent que les USA jouent un rôle dirigeant comme chef de file de l'alliance militaire qu'est l'OTAN et dont l'élargissement aux frontières de la Russie est bien le sujet central de la crise. Or là, rien n'a bougé et Macron a rappelé le soutien de la France à l'Ukraine et à la possibilité que cette dernière rejoigne l'alliance militaire occidentale. Il s'agit là pour la Russie d'une ligne rouge que V. Poutine a rappelé dans la conférence de presse qui a suivi les entretiens franco-russe.
Si les observateurs les plus attentifs se refusent à une vision catastrophiste de l'évolution de la situation à l'opposé des va-t-en-guerre, autour des USA, qui sont à la recherche de la moindre provocation pour déclencher un conflit armé, la profondeur de la crise en cours appelle à mesurer que l'état d'équilibre en Europe et l'organisation de sa sécurité collective, à la suite de la disparition de l'URSS, sont loin d'être atteints(2) . Raison de plus pour souligner le rôle que les peuples peuvent et doivent jouer pour empêcher un conflit. Qu'auraient à gagner les peuples d'Ukraine et de Russie d'un conflit militaire ouvert qui verrait s'affronter des pouvoirs oligarchiques représentants du capitalisme qui ont fait main basse sur les richesses nationales de leurs pays respectifs au détriment des travailleurs? Rien que du sang et des larmes!
La lutte pour la paix en Europe passe par la lutte politique pour exiger la fin du pacte militaire qu'est l'OTAN et qui de fait assure la domination des USA en Europe, elle passe par la lutte contre le pouvoir des monopoles dont les concurrences entraînent à des tensions permanentes pour la domination des uns sur les autres, elle passe par une organisation de la coopération et de la sécurité collective des états. Autant dire que la paix en Europe, comme partout dans le monde d'ailleurs, passe par la lutte contre le système capitaliste!

Imprimer ce résumé

(1)Format Normandie 2014 : Le Format Normandie est la configuration diplomatique à quatre pays adoptée pendant la guerre du Donbass. Elle rassemble la Russie et l'Ukraine, les belligérants, ainsi que l'Allemagne et la France.

(2) https://www.sitecommunistes.org/index.php/monde/europe/1751-ukraine-dangereuse-escalade-entre-les-forces-de-l-otan-de-l-europe-et-la-russie

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche