frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Ce jeudi les salariés du secteur de la santé manifesteront contre la casse du service public hospitalier.
Depuis plusieurs mois, pas une semaine sans que les journaux ne fassent leur «Une» sur la dégradation des soins à l’hôpital: «Les hôpitaux craquent», «Hôpitaux sous pression» Les Echos), «Cris d’alarme des hôpitaux publics sur leurs finances».
Les milliards d’économies imposés par Macron au service public hospitalier ont des effets délétères sur le soignants et les patients: augmentation du nombre de suicides de personnels hospitaliers: 4 suicides au CHU de

Le 101em département français est secoué par une grève générale qui touche l’île depuis le 20 février, avec au centre des revendications la question de l’insécurité et des conditions de vie des Mahorais.
Le soi-disant accord de la Ministre Girardin s’est vu rejeté par les grévistes. Sur les barrages la détermination s'est renforcée. Les moyens "supplémentaires" pour l’appareil policier sur l’île et la lutte contre l’immigration sont contraires aux revendications sociales des grévistes.
Face cette crise, qui n’est pas la première, le gouvernement reste muet. La seule annonce étant la programmation d’une «conférence», dont la date n'est pas fixée… !Ce n’est pas d’une énième réunion dont Mayotte a besoin mais d’annonces claires en termes de moyens, afin de voir immédiatement une amélioration de la vie!

Les luttes sociales s’intensifient au regard des attaques de Macron avec le capital contre les acquis des travailleurs. Le besoin de les faire converger pour être plus fort commence à faire son chemin. Le 15 mars, les services de santé, les retraités luttent pour leurs revendications. Le 22 mars, les cheminots, la RATP, l’énergie, les salariés de la fonction publique vont faire grève et manifester ensemble contre la liquidation des services publics et revendiquer des services publics qui répondent aux besoins des travailleurs et de la population.

Macron est Président depuis 10 mois. Les mesures qu’il a déjà prises contre le peuple, a commencer par les ordonnances sur le code du travail et celles qu’il prépare vont encore plus loin que F. Hollande.
Le mécontentement se développe partout, les luttes et actions grandissent dans tout le pays.
L’usure des gouvernements que les capitalistes placent les uns après les autres est de plus en plus rapide. C’est aujourd’hui le cas de Macron.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche