frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Macron est Président de la République depuis 8 mois. Les représentants des grands groupes capitalistes et les médias à leur service qui ont assuré son élection le présentaient comme celui qui allait «redresser la situation».
Notre Parti a montré avec de nombreux exemples l’appui que la politique que Macron suivrait s’il était élu, serait elle aussi au service absolu des grands groupes capitalistes qui contrôlent étroitement le pays tout entier.
8 mois plus tard on peut vérifier très concrètement que cette politique s’et encore aggravée: casse du code du travail, licenciements massifs facilités pour les groupes capitalistes, attaques contre les salaires et le pouvoir d’achat,

8 février, La fédération CGT appelle à une grande manifestation nationale des cheminots à Paris, à 13h. Place de la République, pour la défense de l’entreprise publique SNCF, pour les droits et les statuts des cheminots. Elle invite tous ceux qui veulent s’opposer à cette politique de privatisation à y participer. Nous y serons.
Les récents incidents dans les gares parisiennes sont utilisés par tous ceux qui veulent en finir avec le monopole public des transports par rail de la SNCF, pour en finir avec le statut de ses personnels.

Du 5 au 10 février les salariés de Carrefour seront dans l’action contre le plan de 3.500 à 5.000 suppressions d’emplois annoncées par le PDG. Son plan vise loin :
Intitulé «Carrefour 2022», ce plan prévoit:

  • un plan de départs volontaires de 2400 personnes sur 10500 travaillant dans les sièges- 1/4 des effectifs! A Caen au moins 700 salariés sont concernés, ceux qui refuseront la mutation seront soit licenciés, soit obligés d’accepter une rupture conventionnelle individuelle, le siège de Boulogne va être fermé. Carrefour utilise les nouvelles dispositions des ordonnances travail promulguées par le gouvernement Macron.
  • la réduction des coûts de 2 milliards d’euros en année pleine dès 2020.
  • la fermeture du parc ex-Dia de 273 magasins, si les magasins ne trouvent pas repreneurs.
  • une réduction des coûts logistiques et la réduction des coûts de structure. 7800 salariés dans ce secteur, le PDG Alexandre Bompard parle d’une restructuration sur la logistique mais sans expliquer ce qu’il va s’y passer.
  • vente d’une partie du parc immobilier d’une valeur de 500millions d’euros.
  • la surface hypermarchés sera réduite d’au moins 100000 m2.
  • cinq d’entre eux passeront en location gérance, avec l’objectif de passer à 40, les salariés dont le magasin passent en location gérance n’ont plus le statut Carrefour et perdent 1500 € en moyenne, pour une caissière à temps complet c’est plus d’un mois de salaire.

La justice de classe de Macron confirme celle d'Hollande: La cour de cassation a validé le 24 janvier 2018 les peines d'emprisonnement avec sursis contre les 7 militants CGT de l'usine Good Year d'Amiens Nord poursuivis à l'origine par deux dirigeants retenus dans les locaux de l'usine occupée par plusieurs centaines de salariés en colère après l'annonce de la fermeture du site d'Amiens.
Les poursuites étaient intentées par le parquet à la botte des gouvernement Hollande, suivi par celui de Macron, Good Year et les 2 cadres ayant retiré leurs plaintes.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche