frcaendeitptrues
Gantry 5

 

Jean Salem, Professeur de philosophie à l'Université de Paris-Sorbonne est décédé dans la nuit du samedi au dimanche 14 janvier. Il animait à la Sorbonne le séminaire de philosophie " Marx XXe (puis) XXIe siècle l'esprit et la lettre". Il faisait partie de ces intellectuels qui n'ont pas renoncé au Marxisme qui selon lui se devait d'être vivant dans un Monde en mouvement. Il voyait dans la Révolution d’Octobre, et dans la création de l’URSS un acte majeur de la transformation du monde. Dans son ouvrage :"Lénine et la révolution" où il exposait et commentait six thèses de Lénine à propos de la révolution, il soulignait, marquant ainsi son engagement: Il se pourrait que, des six thèses que nous allons maintenant étudier au plus près, nous puissions tirer quelques enseignements forts utiles dans un avenir qui n'est pas si lointain qu'on croit». Nous saluons sa mémoire et son combat.

MACRON baisse le budget des Allocations logement de manière drastique dès 2018 et sur trois ans, après la baisse de 5 euros de l’APL par allocataire en 2017. Cette baisse va toucher 2,5 millions de locataires HLM uniquement du service public, aux revenus modestes. Pour 2018 et 2019 les bailleurs publics subiront: La réduction des loyers de solidarités de 800 millions d’euros - Une hausse de la TVA qui passera de 5,5% à 10 % sur les travaux d’entretien et de construction ce qui rapportera à l’Etat 700 millions d’euros et en 2020 la réduction des loyers de solidarités devra être de 1,5 milliard d’euros.

Le gouvernement Macron a jeté les bases de son accélération dans tous les domaines, il entend « transformer en profondeur la société française ». Son objectif : la soumettre totalement au profit capitaliste. C’est ainsi qu’il envisage la mainmise renforcée du capital chez Orange où l’État et la Banque Publique d’Investissement (BPIFrance) détiennent ensemble 23% aujourd’hui. Dans les secteurs réglementés comme l’énergie, les télécoms ou dans les infrastructures, sa doctrine d’ancien banquier est claire: l’État n’a pas besoin de conserver d’importantes participations.

Depuis plusieurs jours d’importantes manifestations se déroulent en Iran. Les dernières semaines ont vu l'escalade du mécontentement et la tenue de rassemblements de protestation sans précédents de la population dans de nombreuses villes, ainsi que des protestations ouvrières généralisées contre les prix élevés. A titre d’exemple, les prix des œufs et de la volaille ont augmenté de 50 %, les salaires impayés, le chômage et la perte de l’épargne due aux faillites de nombreux organisations bancaires de prêts. La politique anti-sociale et de privatisations menée par le pouvoir théocratique combinée aux sanctions internationales dont on ne saurait sous-estimer la nuisance ont créé une situation très critique et explosive dans la société iranienne. Dans le même temps, les dirigeants iraniens ont accumulé des fortunes en pillant les richesses nationales.

Notre brochure
brochure
 
Bulletin d'adhésion
bulletin d'adhésion
 
Affiche
affiche